Elohim et Maîtres Cosmiques

LES SEPT PUISSANTS ELOHIM.

          Les Sept Elohim répondirent à l’Appel de Hélios et de Vesta et, se tenant autour de l’Observateur Planétaire Silencieux, étudièrent avec une attention soutenue le plan maintenu dans sa conscience pour la douce Terre qu’Ils eurent la Joie, le Service et l’Occasion de mettre en forme.

         Leur première activité dans cette direction fut de projeter les Puissants Rayons de Lumière provenant de leurs consciences combinées, pour former ainsi la matrice de la nouvelle planète. Lorsque ceci fut fait, Ils convoquèrent à leur tour les Directeurs des Forces des Éléments et les Constructeurs de Forme plus petits: l’Ange Deva et les Esprits Élémentaires. Ces Êtres, magnétisés par la Substance Électronique de Lumière remplirent la planète et la façonnèrent suivant les instructions que les Elohim leur donnaient. De même que les Observateurs se réfèrent au plan conçu par l’Architecte, de même les Elohim reviennent encore et encore à l’étude du modèle lumineux maintenu dans la conscience de l’Observateur Silencieux.


LES DIRECTEURS DES GRANDES FORCES DE LA NATURE.

          L’Elohim invoqua les Directeurs des Forces de la Nature, le Majestueux Virgo pour la Terre, le Puissant Neptune pour l’Eau et le Bien Aimé Ariès pour l’Air. Joyeusement, Ils répondirent à l’invitation, reconnaissants d’avoir l’occasion de contribuer, avec les dons de leurs éléments respectifs, au confort et au bien-être de la Terre, nouvelle née, et de ses futurs habitants. Hélios et Vesta fournirent quant à eux l’Élément du Feu.

         Ensuite arriva l’invocation à l’Esprit du Printemps, la Bienheureuse Amaryllis, pour qu’elle vienne et dispense le Rythme du Printemps en fleurs et de la Beauté de la Nature. Ce bel Être arriva, répondant à l’appel, amenant avec elle ses Légions d’Aides Angéliques et Élémentaires dont les énergies combinées revêtirent la douce Terre d’une telle Beauté et d’un tel Contentement qu’elle eut l’air d’une Dryade superbe, portant une couronne de fleurs sur la tête, en attendant d’accueillir les Esprits qui devaient en faire leur résidence.

         Neuf cents rythmes consécutifs de Printemps arrivant en pulsation depuis le centre de la Terre, ce Grand Soleil Éternel de Pression Égale, vinrent et la rendaient de plus en plus belle: les lacs, les grandes rivières, les cascades gigantesques, les mers de cristal, les montagnes pointant leurs sommets vers Dieu, et la Triple Flamme Intégrée et Immortelle de Celui-ci. Ne pensez-vous pas que l’humanité, qui était sur le point de recevoir cette Planète comme lieu de résidence, était destinée à de grandes choses?

         Les Élémentaires firent les plus petites et les plus jolies fleurs; le Grand Deva déplia les feuilles sur les arbres; les Puissants Esprits de l’Air travaillèrent activement dans leur propre Élément; toute la Nature travaillait harmonieusement et collectivement au rythme de la Musique de la Création.

         Pendant que le Grand Elohim et les moindres Constructeurs de Forme, l’Ange Deva et les Membres du Royaume Élémentaire s’activaient à créer et à embellir la Planète, Hélios et Vesta retiraient du Grand Soleil Central les Étincelles d’Esprit, ou Courants de Vie Individuels, qui devaient être les bénéficiaires de toute cette préparation et de tout cet Amour. Ces Étincelles reposèrent dans le Cœur de Vesta jusqu’au moment où les Dieux Parents furent prêts à projeter ces Êtres de Feu Blanc et les Corps Électroniques qui devinrent les Vêtements de ces Esprits.

          Le Grand Royaume Élémentaire qui a choisi de créer vos rivières, vos vallées, vos collines et toutes les gloires qui sont dans la Nature, est localisé et maintenu pour sa plus grande part dans une orbite naturelle. Les petits esprits élémentaires ne sortent jamais de la sphère si ce n’est que de quelques mètres.  Ils vivent leur vie, font pousser l’herbe et les fleurs dans le gentil jardin de quelqu’un. D’autres, les plus grands, vivent peut-être leur Vie à l’intérieur d’une montagne ou d’un lac, mais ils sont tous localisés, et ne voyagent pas, en particulier depuis que l’humanité par sa discorde a créé l’antagonisme entre les deux Royaumes. De plus en plus, la Loi Cosmique a renforcé la Loi obligeant à consigner ces Êtres à l’intérieur de ces sphères locales, pour qu’ils ne s’échappent pas hors des grandes cités, où la discorde, l’impureté et l’imperfection heurtent leurs corps magnifiques. Un jour, l’humanité s’apercevra que sans l’aide du Royaume Élémentaire, la vie quotidienne ne pourrait plus être endurée.

         Lorsque l’Amour, produit consciemment, est libéré par un groupe d’êtres non ascensionnés, la Loi Cosmique elle-même courbe la Tête, et il n’existe pas de sphère d’où ces Êtres ne puissent être attirés pour les Bénédictions de l’Amour.

         L’humanité, en majorité, ne sait même plus que les Êtres du Royaume Élémentaire existent. Et elle ignore qu’elle vit grâce au sacrifice de ce Grand Royaume Invisible, dont les membres travaillent sans trêve, nuit et jour, pour éviter que la pollution de ses effluves ne l’étouffe à un point tel que le souffle ne puisse plus être aspiré dans  les narines, ou retenu à l’intérieur de la forme.

         Existerait-il des individus ou des groupes disposés à bénir, et à devenir amis de ce Royaume de la Nature? Vous devrez vous rappeler que ces Élémentaires ont une conscience innocente, comme de petits enfants pour la plupart, et qu’ils désirent toujours rendre l’amour pour l’amour. Je vous rappellerai humblement que, dans le cadre des activités de votre classe de travail, il n’existe pas de hauteurs que vous ne puissiez atteindre en invoquant l’aide du Royaume Élémentaire, pour équilibrer les extrêmes qui se manifestent actuellement par les conditions atmosphériques. Si, sur chaque continent, on pouvait établir seulement un groupe qui aimerait ces Élémentaires simplement pour eux-mêmes, et non pas pour les services qu’ils pourraient rendre, Nous pourrions être en mesure d’équilibrer leurs activités qui, autrement, ont pour résultat le déchaînement des forces cataclysmiques.

          Et, donc, un Jour Cosmique, le Travail de création fut terminé et les Sept Elohim avisèrent les Dieux Parents, c’est à dire notre Soleil physique, que la planète Terre était prête à être habitée.

         Pour créer la planète, les Elohim avaient projeté leurs Puissants Rayons Convexes qui s’unissaient comme une paire de tenailles à l’extrémité de la manifestation, ce qui avait créé un genre de matrice, un vortex qui attirait la Substance Électronique de la Lumière Universelle pour former le corps de la planète. Le Rayon Masculin s’est concentré dans la région que nous appelons aujourd’hui  les Monts Himalaya, qui sont gardés par le Grand Être Cosmique qu’on appelle le Seigneur Himalaya, et le Rayon Féminin s’est concentré dans la Chaîne des Andes en Amérique du Sud, vers le Lac Titicaca, qui est gardé par un autre Grand Être Cosmique, le Dieu Meru, qui est le Manu du Sixième Rayon.

 

         Jusqu’à il y a peu, comme encouragement spécial pour l’humanité, c’est le Rayon Masculin qui était le plus soutenu et le plus actif. Mais récemment, à la suite d’une tendance et d’une direction nouvelles, c’est le Grand Rayon Féminin qui se fait plus actif et qui devient plus évident. La première impulsion dans ce sens a eu lieu le 16 août 1952.

         Le centre de la Terre est sous la direction d’un Être intelligent. Le Cœur de la planète Terre est Lumière. Cette Lumière passe du Cœur au travers du corps de la Terre vers la surface, exactement de la même façon que la Lumière qui soutient le corps humain passe vers les différentes extrémités pour soutenir la vie du véhicule. Le Grand Élémentaire de la Terre envoie la pulsation, qui est sous Ma direction et celle des Bien Aimés Virgo et Pelleur, ainsi que la pression qui donne la vie à toutes les plantes, à toutes les récoltes, fleurs et arbres qui permettent aux corps physiques de la race humaine de survivre. Là où la pression de Lumière est plus intense, elle soulève la croûte terrestre pour former vos montagnes, collines et hauts plateaux. La Conception Divine de cette Planète, comme de toutes les autres, demande que, en certains points, la Lumière concentrée soit bien soutenue, afin de maintenir l’équilibre de la Planète sur son Axe, tout comme vous mettez des supports pour maintenir le plafond d’un édifice. Ce sont les « goupilles » cosmiques, pour ainsi dire, qui maintiennent la Terre à sa place dans l’univers. Ce sont les Ailes qui l’empêchent de basculer.

         Ces points de Lumière forment les grandes chaînes de montagne. En raison de l’intensité de la Lumière en ces endroits, qui sont géométriquement placés, il est plus facile pour ceux qui cherchent l’illumination de l’obtenir là où la concentration naturelle accélère leur Flamme. C’est la raison pour laquelle dans les montagnes de l’Himalaya et dans les autres chaînes élevées, les Hommes et les Femmes Saints peuvent atteindre leur but plus facilement. C’est une activité naturelle fournie par l’Intelligence Interstellaire régissant l’Univers.

         Il existe également des montagnes fabriquées, comme la Colline de Tara, où des individus attirent consciemment la Lumière, non seulement d’en haut, mais aussi de dessous la surface de la Terre. C’est un fait scientifique que depuis 1892, le mont Everest a grandi vers le ciel et que cette croissance est due aux invocations concentrées de la part de nombreux, nombreux Courants de Vie cachés dans les cavernes de cette sainte montagne.

         Souvent, les gens parlent de Moi, l’Esprit du Printemps, comme dansant sur les fleurs et l’herbe avec une couronne de fleurs dans les cheveux, touchant ça et là un buisson, une fleur, un rameau, un arbre, bref, allant de façon gracieuse, peut-être, mais inefficace. Mes très chers, en tant que Esprit du Printemps, laissez-Moi vous rappeler que pendant neuf cents ans avant que le premier Manu de la Grande Origine amène les « Saints Innocents » sur la Terre, J’avais déjà fait des expériences pour le développement des plus belles sortes possibles de feuillages, de fleurs, d’oiseaux, d’herbe, de mer, d’air, jusqu’à ce que la Terre soit prête à être habitée. Elle portait un Vêtement tellement magnifique et ressemblait tellement au Royaume de Dieu que les premiers individus qui arrivèrent en provenance du Cœur de Dieu ne virent pas de différence entre les Royaumes Célestes et la Terre. C’était il y a de nombreux millions d’années, de sorte qu’il y a un peu de constance et d’énergie dans le Service que Je rends…

         Je vous remercie pour vos pensées de Printemps. Je créerai de nouveau, avec l’aide des Élémentaires et de notre Seigneur Mahachohan, une aussi belle perfection sur cette Terre pour notre bien aimé Maître Élevé Saint-Germain, au titre de cadeau de couronnement de Son Âge d’Or, avant que Je parte pour une autre Étoile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *