l’air, les sylphes

 

Les ÊTRES de l’Élément AIR: les SYLPHES,  par le Bien Aimé Ariès.

          JE SUIS Ariès, le Directeur, avec Thor, ma Bien Aimée Flamme Jumelle, de l’Élément Air et des Sylphes, êtres aimants, intelligents, qui servent sans cesse dans l’atmosphère de la Terre afin que l’air soit assez pur pour permettre à l’humanité de vivre sur sa surface.

         Si vous pouviez voir la quantité de poison résultant de la respiration des corps humains dans l’air déjà pollué pendant une journée de vingt quatre heures, vous réaliseriez encore mieux l’énorme service que les Sylphes rendent, et vous leur en seriez certainement beaucoup plus reconnaissants. Ces Êtres Bénis utilisent les pouvoirs purifiants du Feu Sacré vingt quatre heures par jour pour éviter à l’Humanité et à la Vie Élémentaire emprisonnée des quadrupèdes de s’empoisonner au point qu’ils ne meurent  par le seul fait de respirer de nouveau leurs propres exhalaisons.

         Comme vous le savez sans doute, l’atmosphère de la Terre a un plafond qui permet que les dissonances et les impuretés qu’elle contient n’interfèrent pas dans le rythme et l’harmonie naturels du Système Planétaire ou même de toute la Galaxie à laquelle votre planète appartient. Ce « plafond », au-delà duquel ne peut s’élever aucune dissonance ni aucune impureté, est une bénédiction pour l’Univers, mais c’est pour Nous une responsabilité supplémentaire, car cela Nous donne beaucoup moins d’espace pour nos activités de purification. Il nécessite aussi que Nous demandions au Feu Sacré une action purificatrice beaucoup plus forte et beaucoup plus rapide. S’il n’y avait pas de plafond, la tendance radioactive en provenance de la Terre s’élèverait et transmettrait probablement son ombre au Feu de la Pureté qui est l’atmosphère naturelle de Dieu dans laquelle résident les autres Planètes de la Galaxie. Nous sommes donc obligés d’agir rapidement, dans un espace restreint, pour ainsi dire, afin de produire et d’entretenir l’atmosphère autour de la Terre dans un état de pureté suffisante pour maintenir l’existence physique.

         Chaque fois que les Directeurs de l’Élément Air, et les Sylphes qu’ils commandent, se retirent d’une planète ou d’une étoile, selon les Directives de la Loi Cosmique, la Planète en question meurt rapidement, et même les plantes ne peuvent plus y rester. Telle était la crise cosmique à laquelle était confrontée la Terre lorsque le Bien Aimé Sanat Kumara intercéda pour elle et ses évolutions. Dans tout l’Univers, vous pouvez voir de ces planètes mortes, ou étoiles allant à la dérive, elles ne sont plus que des coquilles vides, car on en a retiré consciemment les Directeurs des Forces et des Éléments, ainsi que les Élémentaires qui les servaient. Ces coquilles d’anciennes planètes et étoiles finissent par se désintégrer dans une poussière cosmique et retournent dans la substance universelle. Les électrons qui constituaient ces planètes peuvent être repolarisés et rendus au Soleil particulier d’où ils étaient venus. Plus tard, ils sont renvoyés pour aider à créer et entretenir quelque nouvelle manifestation constructive qui profite aux évolutions de la Galaxie ou du Système qui a été choisi pour cette bénédiction.

         Il est bien connu que les humains peuvent vivre quelques semaines sans se nourrir, approximativement une douzaine de jours sans eau, mais seulement trois minutes sans respirer, sauf évidemment les quelques initiés qui ont maîtrisé l’art de la suspension de la respiration, et encore sont-ils extrêmement rares.

         Le nouveau-né commence son existence dans le monde des apparences physiques en inspirant son premier souffle. Puis, aussi longtemps qu’il vit, l’approvisionnement en essence vitale de la respiration et la purification de la respiration polluée exhalée du corps est de notre responsabilité et de notre obligation. Quand la Présence JE SUIS choisit de retirer la Corde d’Argent d’une forme physique, l’homme exhale son dernier souffle et il cesse d’exister, du moins dans le monde de la forme. Le but vers lequel nous tendons est la purification de toute l’atmosphère de la Terre afin que toute la Vie s’y déroulant puisse être alimentée et entretenue en air pur, ce que Dieu voulait pour tout le monde au début. Nous sommes reconnaissants que, pour ce faire, nous ayons la coopération merveilleuse et aimante des Directeurs de tous les Éléments qui servent la Vie et les Hommes, et qui sont à leur Service.

         Le Bien Aimé Neptune et les Ondines fournissent le sel qui ancre la substance de l’Air dans l’atmosphère inférieure de la Terre, et aident les Sylphes à s’élever et à sortir de l’air pollué dans lequel ils sont contraints de servir. Les Bien Aimés Hélios et Vesta tirent la substance de l’Eau pour l’Air, donnant en somme le ballast à la plus haute atmosphère que nous fournissons. En utilisant la radiation émise par les arbres et différentes plantes, le Bien Aimé Maha Chohan et le Royaume de la Nature nous aident à transmuter les impuretés exhalées par l’humanité et le royaume animal. Ils nous assistent également dans la purification des fumées, qui vont en augmentant sans arrêt, ainsi que des exhalaisons et des odeurs de ce qu’on appelle les usines modernes.

         La Bien Aimée Thor, ma Flamme Jumelle, pousse les grandes masses d’air vers les points où elles sont les plus utiles, fournissant des brises rafraîchissantes à ceux qui transpirent dans la chaleur humide, remplissant les voiles des navires immobiles sur des mers sans marées, dirigeant les énergies purifiantes du Vent du Nord, qui apporte la neige, ce merveilleux don de l’Elohim de la Pureté, pour revêtir et nourrir certaines parties de la surface de la Terre avant la nouvelle moisson. Sur le Vent d’Est, la Bien Aimée Thor dirige les nuages chargés de pluie qui transportent l’humidité nécessaire jusqu’aux zones les plus arides. Elle conduit les douces brises du Vent du Sud, et les courants absorbant l’humidité qui éthérisent les précipitations excessives et sèchent les eaux qui sont en de mauvais endroits. C’est certainement une des tragédies de la conscience exprimée par l’humanité de voir la Bien Aimée Thor représentée comme une grande silhouette boursouflée, dirigeant des énergies destructives par le vent pour accabler une humanité en détresse!

         Mon service consiste à fournir l’Essence de l’Air. Comme à Neptune et Virgo, les évènements des Âges m’ont demandé de réduire les actions vibratoires des électrons qui constituent l’Air afin que les poumons des hommes puissent l’absorber, l’utiliser et en profiter. L’activité de la Bien Aimée Thor est de pousser cet Air, avec sagesse et bonté, partout où cela est nécessaire pour donner à la Terre et à ses évolutions les plus grandes bénédictions possibles.

         Comme les autres Directeurs des Éléments, après que les ombres des créations discordantes soient arrivées sur la Terre, nous avons été obligés de tirer beaucoup plus de pouvoir et de contrôle divins pour traiter les Êtres de Notre Élément – les Sylphes. Ils ont fabriqué au cours des siècles, une quantité toujours croissante de rébellion et de ressentiment contre l’Humanité, en raison de l’ingratitude de celle-ci pour les services qu’ils lui rendaient, et en raison de la pollution négligente et irréfléchie de l’Air par les effluves humaines et par les usines ingénieuses des hommes et leurs unités de fabrication. Le Bien Aimé Hilarion et la Fraternité de Crète nous ont apporté une aide considérable, en dirigeant dans la conscience extérieure de certains individus doués pour la recherche, les moyens pratiques de dissoudre la plupart de la pollution de l’Air, par la mécanisation. Nous bénissons le Bien Aimé Hilarion et sa Fraternité, ainsi que les êtres non élevés qui ont voué leur Vie à ce processus de purification, par la mise en place d’épurateurs de fumées sur les cheminées des grandes usines par exemple. 

         Il existe dans l’Air un si grand nombre de Forces Spirituelles que l’individu n’utilise pas du tout! Certains appellent cette énergie spirituellement stimulante « le Prana ». C’est la « nourriture que vous ne connaissez pas » dont parla le Bien Aimé Jésus. C’est cela qui le soutint, non seulement pendant la durée de son jeûne dans le désert, mais aussi tout au long de son ministère. Lord Gautama, jadis Bouddha, utilisa également le prana pour maintenir en vie son corps physique, alors qu’il l’avait quitté au cours de la longue veille où il chercha la Vérité par l’élévation de son état conscient. L’homme moyen de l’humanité actuelle répond seulement à l’inhalation et à l’exhalation de la respiration, presque involontaires, telles qu’elles sont réglées par le Saint Moi Christique et le Corps Élémentaire. Les courtes respirations rapides de l’homme maintiennent en lui une certaine quantité de Vie, dans son corps physique, mais elles n’ont que peu d’effet sur la Vie Spirituelle pour la revitaliser et la nourrir. Nous appelons cette humanité à s’éveiller maintenant à la nécessité absolue de développer la respiration rythmique, qui consiste à (1) aspirer profondément les énergies spirituelles contenues dans l’atmosphère autour d’elle, à (2) digérer la nourriture de l’essence, à (3) la développer et à (4) la redonner, comme une bénédiction, à l’Air, lorsqu’elle expire la respiration purifiée de son corps.

         Comme dans les autres royaumes des temps passés, de nombreux individus ont appris à utiliser la respiration pour entretenir la Vie dans le corps, pendant de longues périodes, afin d’être en mesure de faire certaines choses magiques, et de rassembler ainsi autour d’eux de grandes foules crédules. S’enhardissant, ces individus invoquèrent certains Sylphes pour les aider dans la production de phénomènes qui surprenaient le peuple. Ces Sylphes, comme dans le cas des Ondines et des Salamandres, se sont attachés aux Courants de Vie des individus qui les ont invoqués et les ont suivi au cours de leurs nombreuses incarnations, devenant plus souvent le maître plutôt que le serviteur de ces individus. Les individus arrogants et audacieux ont, dans leur aura, soit une présence d’un de ces Sylphes, soit une certaine quantité de leur pouvoir.

         Au cours de ces quatre jours de classe, ce qui nous intéresse avant tout, c’est la purification de toute l’atmosphère terrestre et l’enlèvement du « voile de Maya ». Lorsque cela aura été fait, l’humanité pourra de nouveau voir, face à face, sa propre Présence JE SUIS Individualisée, les Anges, les Maîtres, et les Êtres de Lumière. Vous n’avez aucune idée de la somme de confiance, de vraie foi, de force spirituelle qui peut remplir la conscience de quelqu’un qui voit se confirmer sa croyance, lorsque le Moi personnel voit enfin la réalité de sa propre Présence et les Êtres Élevés ou Angéliques, de ses propres yeux.

         Ce qui nous intéresse également, aujourd’hui, c’est la purification des corps éthériques de l’Humanité, afin qu’ils n’aient plus le désir de forcer les courants élémentaires à obéir à la volonté destructive des êtres humains. Nous sommes intéressés à supprimer la rébellion et le ressentiment qui existent en ce moment dans les Forces de la Nature vis à vis de l’Humanité en général. Lorsque les Élémentaires sauront, par des preuves, que l’humanité cherche vraiment à coopérer avec eux, nous verrons le rétablissement de ce Glorieux Royaume, où les Anges, les Hommes et les Élémentaires coopèrent, et il sera extériorisé dans l’Âge d’Or du Bien Aimé Saint-Germain, dans une Perfection Permanente et Croissante de cette Planète et de ses évolutions.

         JE SUIS Réel! JE SUIS votre Ami!

         La Bien Aimée Thor existe! Elle est votre Amie!

       Les Sylphes, eux aussi, sont réels et ils souhaitent devenir vos Amis!

         En dépit de la grande ingratitude des êtres humains pour les bénédictions reçues des Sylphes, ces derniers ont prouvé leur bonne volonté en servant à maintenir l’atmosphère de la Terre dans un état de pureté suffisante pour y entretenir la Vie, jour après jour, la Vie humaine aussi bien que la Vie du Royaume de la Nature.

         Lorsque vous entendez parler, ou que vous lisez des choses au sujet de courants aériens destructifs qui tentent de se manifester en quelque point de la Terre, appelez notre assistance et vous verrez comme nous arriverons rapidement à l’aide de ceux qui appellent.

         En gratitude aimante pour votre compréhension, votre service, votre désir de coopérer avec notre Royaume et ses habitants, je vous bénis au Nom du Dieu Unique, et des Esprits de l’Air dont j’ai volontairement pris la Direction pour aider à faire de la Terre une Planète belle, heureuse et habitable. Merci et bonsoir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *